Les multiples facettes de Singapour

Voyages : Récits, Photos, Conseils, Echanges

Noël 2021, notre premier séjour à Singapour

En décembre 2021, dès l’ouverture des frontières après la pandémie, nous prenons nos billets pour passer Noël avec notre fille aînée et sa petite famille. Ce sera notre premier séjour à Singapour. Expatriés volontaires, ils ont quitté Hong Kong au profit de Singapour, pour des raisons essentiellement professionnelles.

Singapour - Noel à Garden by the Bay

Jusque-là, nous imaginions Singapour comme un grand business center, pas forcément touristique, une escale vers bien d’autres pays d’Asie ou d’Océanie. L’idée même de passer un peu plus de deux semaines dans une grande ville au climat humide et chaud nous inquiétait un peu.

Ce séjour à Singapour nous a permis de découvrir beaucoup d’autres facette de la cité-état, business-center international, ville-jardin, condensé de culture asiatique, propre et policée, … en tout cas une île à découvrir en prenant son temps, quartier par quartier, jardin par jardin… en tenant compte du climat.

Les guides touristiques qui vous font sillonner la ville (ou le centre-ville) en 2 ou 3 jours, peuvent rendre la visite épuisante et vous risquez de passer à côté du style de vie singapourien.

Une cité-état de près de 6 millions d’habitants située sur l’équateur 

Singapour est une île cité-État d’Asie du Sud-Est, au sud de la Malaisie. Comptoir commercial britannique fondé en 1819, Singapour est devenue depuis son indépendance l’un des pays les plus prospères au monde. Il abrite l’un des ports les plus actifs qui soit tout en étant très orienté vers le tourisme et la bio-diversité.

Où se situe Singapour ?

1°18 N, 105°51 E

L’île principale est séparée de la Malaisie péninsulaire au nord par le détroit de Johor, un chenal étroit traversé par une chaussée routière et ferroviaire de plus d’un demi-mile de long. Les limites sud de l’état traversent le détroit de Singapour. L’archipel Riau-Lingga qui fait partie de l « Indonésie » est à moins de 10 miles de Singapour.

Où se trouve Singapour

Le climat

Singapour jouit d’un climat équatorial et de ce fait se caractérise par une seule saison. Il fait chaud et humide toute l’année, avec des températures qui varient entre 23 et 32 °C. Il est censé pleuvoir plus entre novembre et janvier. Nous avons bénéficié d’un mois de décembre plus sec qu’à l’ordinaire. Ce qui a même fait la une des journaux (ou plutôt des articles  WEB). Nous avons eu plusieurs jours sans précipitations, un ou deux jours avec de la pluie toute la matinée et la plupart du temps de grosses averses en début d’après-midi (pendant la sieste). Les pluies de cette période ont l’avantage de rafraîchir l’atmosphère plus que les orages du printemps.

Nos enfants qui vivent là-bas, et sont pourtant habitués, souffrent plus de la chaleur depuis avril. Ils ont eu plusieurs journées avec des températures ressenties jusqu’à 42°C.

Il faut s’habiller en conséquence. Porter des vêtements légers et amples en lin ou en coton. Short, débardeur et tong est le dress-code de tout bon Singapourien ou touriste en séjour à Singapour.

Nous avons trouvé notre rythme. Nous sortons le matin en déjeunant éventuellement en chemin. Après une petite sieste à la clim, nous profitons de la piscine en fin d’après-midi avant d’éventuellement ressortir le soir pour un pique-nique ou pour profiter de « Singapore by night ».

En cas de ciel très dégagé, il vaut mieux éviter des sorties en plein soleil. Des promenades ombragées ou des visites climatisées s’imposent. De même on essaie de gérer le risque de pluie. Mais la possibilité de sortie est suffisamment grande pour combiner tous ces facteurs.

 

Histoire de Singapour

Il est toujours intéressant de connaître un minimum d’histoire des lieux pour apprécier pleinement son séjour. Singapour est un très jeune état mais il n’échappe à la règle.

Ville du Lion et Merlion

D’après la légende, le prince Sang Nila Utama de Sumatra, en débarquant sur l’île au XIVe siècle, vit un étrange animal qu’il supposa être un lion et décida de fonder une ville qu’il appela « Singapoura », expression signifiant en sanscrit « Ville du lion ». Il semblerait pourtant qu’il n’y ait jamais eu aucun lion dans les alentours de Singapour.  Par conséquent, cette mystérieuse créature était probablement en réalité un tigre ou un sanglier.

Singapour - Le business centre et le Merlion

Le merlion est devenu un des symboles de la Ville

Des sources nous indiquent une activité humaine sur l’île depuis au moins deux siècles avant cet épisode. L’île s’appelait alors « Temasek »(« la ville de la mer » en javanais), et constituait un port important du royaume de Srivijaya (Sumatra) qui s’effondra aux alentours de 1400 sous les coups de boutoir du Siam et de Majapahit et plongea dans l’obscurité.

« Singapoura », reprit brièvement de l’importance en tant que comptoir commercial du sultanat de Melaka puis de celui de Johor. Cependant, il fut détruit par les Portugais et Singapoura disparu des chroniques une fois de plus.

Sir Thomas Raffles crée un comptoir britannique 

L’histoire de Singapour telle que nous la connaissons aujourd’hui débute en 1819, quand Sir Thomas Stamford Raffles passa un pacte avec un prétendant au trône de Johor : ce dernier recevrait l’appui des Britanniques tandis que ceux-ci se voyaient autorisés à établir un comptoir sur l’île.

Bien que les Hollandais protestèrent au début, ils finirent par signer le traité Anglo-Néerlandais de 1824, qui partageait la sphère malaise entre les deux pouvoirs rivaux (avec pour conséquence les frontières MalaisieIndonésie et Singapour-Indonésie actuelles) et mettait un terme à leur conflit. Les Néerlandais renonçaient à Singapour et cédaient leur colonie de Malacca aux Anglais, tandis qu’ils récupéraient en échange les colonies de Sumatra.

Centre de Singapour, famous Raffles Hotel

 

Idéalement située à l’entrée du détroit de Malacca, au carrefour des routes commerciales entre la Chine, l’Inde, l’Europe et l’Australie, Raffles joua pour Singapour un coup de maître en déclarant Singapour port franc. Les marchands ne tardèrent pas à affluer en masse afin d’échapper aux lourdes taxes des Hollandais et le petit comptoir devint bientôt l’un des ports d’Asie les plus achalandés, attirant des gens de tous horizons Avec Penang et Malacca, Singapour devint l’un des « Établissements des Détroits » et l’un des joyaux de la couronne britannique. Sa situation économique reçu un élan supplémentaire lorsque l’huile de palme et le caoutchouc de la Malaisie voisine commencèrent à être commercialisés et expédiés via Singapour.

Seconde guerre mondiale

À l’aube de la Seconde Guerre mondiale, la « Forteresse Singapour » était perçue comme un formidable bastion britannique, doté d’impénétrable fortifications navales prévenant de toute intrusion maritime. Le rappel de la flotte pour défendre l’Angleterre contre les Allemands ne fut cependant pas ce qui causa sa chute, car les Japonais, évitant soigneusement les défenses maritimes, lancèrent leur assaut par voie terrestre, ayant traversé la Malaisie à bicyclette !

Singapour capitula le . Les Japonais enfermèrent les Occidentaux dans la terrible prison de Changi tandis que des milliers de travailleurs chinois étaient massacrés. Inutile de dire que le retour des Britanniques en 1945 fut triomphal.

 

Indépendance forcée

A sa demande, Singapour rejoignit brièvement la Fédération de Malaisie en 1963, après le départ des Britanniques et en fut exclue à cause de sa population chinoise prédominante, perçue comme une menace par les autorités malaises. L’île redevint indépendante le  et devint par conséquence le seul pays du monde moderne à obtenir son indépendance contre sa volonté !

Sous la férule du Premier Ministre Lee Kuan Yew, Singapour a vu en quarante ans son économie exploser, faisant de ce pays l’un des plus riches et des plus développés qui soient en Asie, en dépit de son manque de ressources naturelles, gagnant ainsi une place au sein des quatre « Dragons Asiatiques ». Aujourd’hui dirigé par Lee Hsien Loong, fils du précédent, le chef du « People’s Action Party » (PAP) continue de dominer la scène politique en disposant de 81 sièges sur 87 au Parlement. Bien que des ouvertures aient été accordées ces dernières années et que le gouvernement tente ostensiblement de se débarrasser de son image de rigidité, il reste à voir comment le délicat équilibre de funambule entre contrôle politique ferme et libéralisation sociale va se jouer.

La Ville moderne a conservé quelques quartiers traditionnels

Ne manquez pas d’en visiter quelqu’uns lors de votre séjour à Singapour.

La ville s’est d’abord développé autour du quartier colonial et son terrain de criquet

Centre de Singapour, terrain de cricket

Singapore River Side

Une rangée d’anciens bâtiments ont été conservés le long de la Singapour River. La river cruise est très agréable.

Singapour - River Cruise

Chinatown

Singapour - quartier chinois, Thian Hock Keng temple

Little India

Singapour - quartier Indien

Quartier arabe

Singapour, quartier arabe

 

Constructions Peranakan

dans une rue où nous sommes allés chercher du Thé (Singapour Style Tea)

Singapour - construction Peranakan

 

Un concours d’architecture

La Ville est internationalement connue pour son architecture verticale. Tout au long de votre séjour à Singapour, vous ne pourrez pas manquer quelques uns des projets les plus audacieux.

Nous vous en donnons quelques exemples, en commençant par le Marina Bay Sand, abritant un hôtel 5* avec la plus grande piscine à débordement du monde et plage de sable au sommet, un casino, centre commercial et point de vue imprenable sur la ville.

Singapour - Marina Bay sand

Un magasin à la pomme reconnaissable flottant sur la baie au pied du Marina Bay Sand et du business center

Singapour - Le business centre vu du Marina Bay Sand

Un hôtel géant aux façades en nid d’Abeille

Centre de Singapour, architecture en nid d'abeille

Avec une préoccupation pour les espaces verts, la nature et la biodiversité

Des essais d’immeubles végétalisés

Centre de Singapour, immeuble végétalisés

Les « super trees » de Garden by the bay, avec leur passerelle de 128 mètres de long qui donne un point de vue extraordinaire sur les jardins les serres et la ville.

Singapour - Garden by the bay, les super trees

Des fresques colorées

Pas de fresques sauvages mais encadrées par le gouvernement qui les encourage et organise des concours internationaux pour décorer ou cacher des murs ou des palissades disgracieuses. Sans faire le circuit exhaustif du street art, nous en avons quand même admiré pas mal par leur taille, leur style voire leur humour…

Certaines oeuvres évoquent la vie traditionnelle avant l’essor de la grande ville comme celles de l’artiste local Yip Yew Chong

Singapour - Street art - local artist Yip Yew Chong

Singapour - Street art - local artist Yip Yew Chong

Singapour - Street art - quartier indien

Singapore by night

Singapour s’apprécie aussi de nuit, pour ses lumières, pour ses restaurants , parce qu’il fait nuit tôt et qu’il fait moins chaud

Lors de votre séjour à Singapour profitez des roof-top, des bars ou restaurants panoramiques, des points de vue du Marina Bay Sand ou de la Grande Roue, « Singapore Flyer » .

Singapour de nuit - Marina bay Sand

Singapour de nuit - depuis le Marina bay Sand

Singapour de nuit - Depuis la grande roue

Singapour - Animation du centre commercial du Marina Bay Sand

Une ville jardin qui veut devenir un ville dans un jardin 

Il est vrai que la cité-état est très verte ; lors d’un séjour à Singapour, il est facile de passer de la grande métropole avec ses nombreux gratte-ciels et centres commerciaux à la nature complète, que ce soit pour une petite randonnée ou dans de calmes parcs parfaitement aménagés.

Lors de notre séjour à Singapour, nous avons pu alterner un jour sur deux des sorties visite de la ville et des ses différents quartiers et des sorties 100 % nature, ce qui a été pour nous une véritable révélation.

 

Déjà dans les jardins des résidences, les oiseaux sont nombreux et colorés

Oiseaux de Singapour - Souimanga à gorge brune Anthreptes malacensis - Brown-throated Sunbird

Oiseaux de Singapour - Guêpier à queue d'azur Merops philippinus - Blue-tailed Bee-eater

Nous y avons vu des « lézards volants »

Anole Brun - Anolis sagrei - Brown Anole Lizard - newly imported in Singapour, vu dans le jardin d'une résidence

Gardens by the Bay

Les Jardins de la Baie (Gardens by the Bay) constituent le plus grand parc de Singapour et est devenu le symbole de la ville ainsi que son attraction la plus populaire. Ils couvrent une superficie de 101 hectares et abritent plus d’un million de plantes provenant des cinq continents.

Après près de cinq ans de construction et plus d’un milliard de dollars d’investissement, les Gardens by the Bay de Singapour ont été inaugurés en juin 2012. Le gouvernement  franchit ainsi une nouvelle étape vers la réalisation de l’objectif de devenir « une ville dans un jardin ».

Singapour - Garden by the bay vu de la passerelle des super trees

 

Botanic garden, sa faune variée son jardin des orchidées

Singpaour - Botanic Garden, pique-nique du soir

Lieu de pique-nique du soir après le pic de chaleur  et les cygnes noirs sur le lac

Oiseaux de Singapour - Cygne noir Cygnus atratus - Black Swan

Un pic minium, un coq bankiva, et un varan malais exemples de la biodiversité de ce grand et agréable parc à 15minutes à pied de chez notre fille

Oiseaux de Singapour - Pic minium Chrysophlegma miniaceum - Banded Woodpecker

Oiseaux de Singapour - Coq bankiva Gallus gallus - Red Junglefowl

Varan Malais - Varanus Salvator - Asian Water Moni, vu au Botanic Garden de Singapour

Et si comme moi, vous aimez les orchidées, vous passerez un moment extraordinaire à admirer sans doute un des plus belles collections du monde

Singpaour - Botanic Garden, jardin des orchidées

Singpaour - Botanic Garden, jardin des orchidées

MacRitchie reservoir

Ce spot nature offre plus de 11 km de pistes de randonnées dans la jungle, autour de la plus grande réserve d’eau de l’île. Il est prisé par les singapouriens qui y pratiquent le vélo, la course à pied, les sports d’eau ou la randonnée.

Il y a aussi un circuit sur des passerelles à hauteur de Canopée, la « Tree Top Walk ».

Singapour - Macritchie reservoir

Singapour - Macritchie reservoir, aviron

Vous y verrez des tortues, des varans, des macaques …

Tortue de Floride , espèce invasive vue à Macritchie Reservoir

Butik Timah, point culminant de Singapour

Une balade dans un jungle épaisse, habitée par des familles de macaques crabiers, on se sent très loin de la ville, sauf lors de rares percées entre les arbres où l’on peut apercevoir la ville

Singapour - la jungle à Butik Timah , lianess

Macaque crabier ou Macaque à longue queue - Macaca fascicularis - Crab-eating macaqueor Long-tailed macaque - vu à Bukit Timah Singapour

Singapour - la jungle à Butik Timah, percée sur la ville

La mangrove de Sunger Buloh Wetland Reserve

Au nord de l »île, face à la côte malaise, cette réserve préserve un petit morceau de mangrove, si importante pour la biodiversité. Des passerelles en bois permettent de s’y promener agréablement. Attention cependant aux crocodiles ! Ce jour-là, nous ne verrons que des varans comme espèces de sauriens.

Singapour - Sungei Buloh Wetland Reserve

Chauve-souris cynoptère sans doute Cynopterus brachyotis vue à Sungei Buloh Wetland Reserve

Varan Malais - Varanus Salvator - Asian Water Moni, vu à Sungei Buloh Wetland Reserve Singapour

Macaque crabier ou Macaque à longue queue - Macaca fascicularis - Crab-eating macaqueor Long-tailed macaque - vus à Sungei Buloh Wetland Reserve Singapour

Southern Ridges Walk et Mount Faber Park

Ces promenades sur des passerelles vous permettent  de descendre une colline au milieu des arbres et plonger progressivement vers les immeubles et la ville

Singapour - Southern Ridges Walk

Oiseaux de Singapour - Capucin damier Lonchura punctulata - Scaly-breasted Munia

Oiseaux de Singapour - Bulbul goiavier Pycnonotus goiavier - Yellow-vented Bulbul

Oiseaux de Singapour - Pic à dos rouge Dinopium javanense - Common Flameback

Oiseaux de Singapour - Colombar giouanne mâle - Treron vernans Pink-necked Green Pigeon

Singapour - Promanade dans Mount Faber Parc

 

Sentosa, la station balnéaire de Singapour

Singapour - Cable car to Sentosa beach

Sentosa est une petite île au sud de Singapour reliée à l’ile principale par un pont, un chemin piétonnier sur passerelle et par un téléphérique.

Avant la pandémie, les Singapouriens préféraient aller sur les iles malaises, ou indonésiennes proches. Le gouvernement a une forte volonté de développer Sentosa comme une station balnéaire avec les atouts touristiques dignes de ce nom.

 

La vie à Singapour

Singapour est une ville agréable, propre et sans problème de sécurité. Beaucoup de Singapouriens et expatriés vivent dans les condominium.  Ce sont de très grands immeubles avec appartements climatisés, qui se partagent jardin, piscines, jeux pour enfants, salles de sports…

La météo influence beaucoup la façon de vivre des Singapouriens. Ils vont au travail en métro climatisés, travaillent dans des bureaux climatisés. Ils se font livrer leurs courses ou vont dans des galeries commerciales climatisées accessibles en sous-sol.

Posséder une voiture coûte très cher en taxes à Singapour et le droit à la voiture est limité. Le traffic est quand même intense malgré les larges avenues d’une ville récente.

Centre de Singapour, Orchard Road

Métro et Bus

Mais il y est très facile de se déplacer en métro (propre et climatisé et très peu cher). Pour limiter la marche sous le soleil de plomb ou les trombes d’eau, on peut éventuellement compléter le trajet par un bus. Le réseau de bus est très développé, c’est un peu plus difficile de s’y repérer sans plan. On paie ses trajets grâce à des cartes magnétiques rechargeables. Des pass touristiques sont vendus à l’aéroport.

Singapour, plan du métro fin 2021

Taxis 

On peut aussi faire appel à des taxis ou à des grab (VTC locaux).

Il est possible aussi de faire du vélo sur les nombreuses pistes cyclables.

 

Une offre variée d’activités culturelles 

Le patrimoine multiculturel de la ville est d’une richesse incroyable. Pour connaître l’histoire de Singapour, visitez le Musée National. Si vous optez pour le musée Peranakan, vous apprendrez de nombreuses choses sur le mode de vie et la culture de la population sino-malaise. Vous êtes féru d’art ou tout simplement un voyageur curieux ? Ne manquez pas la Galerie nationale de Singapour pour découvrir les trésors de l’art asiatique. Si les civilisations asiatiques vous intéressent, alors le musée des Civilisations asiatiques devrait abreuver votre soif de connaissance sur ce sujet.

Mais il y a beaucoup d’autres musées à choisir selon vos centres d’intérêt.

Peu importe la période de l’année de votre séjour à Singapour, vous pourrez assister à de nombreux évènements. Citons par exemple, les expositions, les concours culinaires, les compétitions sportives, les soirées musicales, les festivals cinématographiques, les fashion weeks, le Grand Prix de Singapour…

Singapour - Gallop extension, Black and white house

Les parcs et jardins offrent aussi différentes expositions et espaces didactiques comme le jardin des Orchidées déjà cité ou le « Forest Discovery Center » de Gallop extension. Dans un bâtiment de style colonial Black & White, une exposition permet de comprendre l’évolution de l’occupation de l’île. On y voit l’extension urbaine, l’abandon des industries et des cultures au profit des zones rendues à la nature.  Il est aussi question des projets de corridors verts et de « park connectors » au bénéfice de la qualité de vie et de la biodiversité.

Singapour - gallop extension

Le Zoo

Il faut aussi citer les Zoo de Singapour, le Night Safari et le River Wonders.  Dans ce dernier, nous avons une fierté du zoo Singapour, le panda.  Ici le nouveau papa panda alors que le maman et le nouveau-né sont à l’abri.

Le papa Panda au Zoo de Singapour, la maman et le bébé restent à l'intérieur

Nous y avons vu également des spécimens de loutres locales. Une dizaine de familles de loutres ont réinsvesti l’île depuis l’amélioration de l’état sanitaire des rivières.

Loutre de Singapour, vue au Zoo, mais il est possible d'en voir en ville ou dans les parcs - Otter

Les activités sportives

Le cricket, le rugby, la natation, le badminton, le basket-ball, le ping pong font partie des disciplines les plus appréciées sur le territoire, Mais le sport le plus connu est le football.

Singapour - Court de tennis en partie ombragé dans un condo

Singapour - Gallop extension jeux d'enfants

Des salles de musculation, des courts de tennis, des équipements pour les enfants peuvent être couverts et climatisés. Ils sont soit privés dans les « condo » soit publics dans les parcs.

Singapour - des piscines dans les condo

Les piscines dans les résidences et la température de l’eau permettent aux enfants d’apprendre à nager très tôt. On a vu des très jeunes enfants appendre à nager comme ils apprennent à marcher !

 

Singapour de nuit - sport au pied du Marina bay Sand

Le soir, dans le quartier d’affaires, des cours en plein air sont organisés et les pistes cyclables sont assez fréquentées.

Une ville multiculturelle avec un choix incroyable de restaurants 

Vous aurez le choix, lors de votre séjour à Singapour, du type de cuisine et du degré de raffinement et de prix.

Singapour offre en effet les spécialités des différentes communautés installées à Singapour, ou tout type de restaurants européens ou américains.

Les hawkers centres, espèce de fast food asiatiques où on mange rapidement sur des tables partagées sont les plus économiques. Pour très peu cher également, vous trouverez des plats à emporter de différentes cuisines asiatiques.

Et pour chaque type de cuisine, le web vous donnera la liste des meilleurs restaurants de la catégorie. Nous avons pu tester l’excellent chinois Din Tai Fung au rez-de-chaussée du Marina Bay Sand. Il ne faut oublier de prendre son ticket pour réserver sa place !

Singapour - Din Tai Fung , très bon restaurant chinois au Marina Bay Sand

 

Nous avons eu la chance de goûter à la cuisine Peranakan, des premiers asiatiques des Delta. Et ceci dans d’excellentes conditions, au Restaurant Candelnut, une étoile au Michelin !

Singapour - One star Peranakan restaurant , Candelnut

Une ville connectée 

Que ce soit pour gérer la pandémie ou pour des services quotidiens, le smartphone y est indispensable. Pensez à prendre un forfait ad hoc avec votre opérateur avant de partir.

Vous en aurez besoin dès l’aéroport pour passer la frontière et pour les contrôles sanitaires. Ces contrôles, en vigueur en décembre 2021, ont été suspendus depuis.  Il peut vous servir également pour vos entrées dans les parcs, les musées … Il sera pratique pour commander un grab ou un taxi.

Veillez donc aussi à ne pas tomber en panne de batterie pendant votre séjour à Singapour.

 

 

Un exemple de l’utilisation intelligente de la technologie est le contrôle du pass sanitaire. A chaque check point, vous scannez un QR code.  Si votre pass est OK l’application affiche un écran vert avec une petite loutre qui bouge. Ce système permet de contrôler à distance et très vite les pass sanitaires rendus infalsifiables.

 

Au plus fort de la pandémie, il a aussi servi à localiser les personnes. Le système de localisation était terminé lors de notre séjour, suite à la vaccination massive de la population. Maintenant il n’y a plus de contrôles du tout dans les parcs et centres commerciaux.

 

 

Et vous, envisagez-vous un séjour à Singapour ?

Singapour mérite mieux qu’une escale de quelques jours. J’espère que cet article vous aura donné envie de profiter de toutes les facettes de cette ville étonnante. Une cité à l’architecture verticale, soignant qualité de vie et biodiversité. L’objectif est d’attirer  les cerveaux pour le centre d’affaires, de développer le tourisme et enfin de développer le sentiment national .

Conseils aux voyageurs

Lors d’un séjour à Singapour, pensez à vous protéger des moustiques. En effet, la dengue y est présente et ce n’est pas une maladie très agréable.

Si les températures chaudes vous effraient, comme nous avant de partir, choisissez un hôtel bien placé avec piscine. Prévoyez des pauses avec climatisation (musées, expo, bar, restaurant) toutes les 2 heures. N’hésitez pas à vous reposer aux heures chaudes ou pendant la pluie quasi quotidienne. Vous apprécierez d’autant plus de prolonger la soirée …

 

Singapour by night

Nos photos 

Pour illustrer notre propos, plus de photos de ce séjour à Singapour  ici.

 

 

 

N’hésitez pas à nous poser des questions 

Vous pouvez les poser par mail ou dans les commentaires ci-dessous

 

Faites-nous aussi profiter de vos expériences et bons plans en commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.