Notre itinéraire au Guatemala en février 2015

Voyages : Récits, Photos, Conseils, Echanges

Notre voyage au Guatemala en février 2015

Deux semaines pour visiter le Guatemala, il faut faire des choix ; nous élaborons le programme avec l’agence locale en quelques échanges de mail. Rapidement, nous construisons un circuit varié, riche et répondant bien à nos attentes :

    • des rencontres avec les habitants,
    • des marchés et des villages traditionnels,
    • les sites mayas célèbres et d’autres, moins fréquentés, à découvrir dans le calme,
    • des petites marches dans la nature,
  • la découverte du lac Atitlán et du Rio Dulce en lancha

Nous sommes accompagnés par un chauffeur tout au long du voyage et des guides locaux pour visiter Tikal et Copán.

Notre itinéraire : 

La carte ci-dessus montre notre circuit et nos moyens de transport.

Nos principales étapes :

  • Antigua et le volcan Pacaya

A quelques 45 kilomètres de la capitale, Antigua jouit d’une atmosphère bohème et paisible des plus séduisantes. Cette ancienne capitale, longtemps oubliée, vit aujourd’hui une énième renaissance. Derrière les lourdes portes de fer forgé de ses demeures coloniales se cachent hôtels de charme, écoles de langues et restaurants en tous genres.

Nous randonnons sur la lave encore chaude du volcan Pacaya avec un guide local hispanophone. Expérience unique, du décor de cendres et de roches  se dégage une forte chaleur. Nous assistons au réveil du volcan voisin, le Fuego, qui commence à cracher quelques fumerolles.

  • Iximché, Panajachel, et le lac Atitlán

En chemin, nous visitons du site maya d’Iximché, où se pratiquent encore des rites ancestraux par les descendants de ce noble peuple.

A Sololá, nous nous arrêtons au marché le plus traditionnel de la région. Les locaux viennent des environs pour vendre leurs productions.

Panajachel, petite ville sur les rives du magnifique lac Atitlán. Entouré des trois majestueux volcans que sont le San Pedro, le volcan Tolimán et le cône d’Atitlán, Panajachel bénéficie d’un climat tempéré très agréable.

  • le lac Atitlán

Nous faisons le tour du lac à bord d’une lancha, pour visiter visiter plusieurs villages. Chacun se différencie par les costumes traditionnels. Nous assistons au tissage à la même la rue.

Nous rejoignons le port de San Juan de la Laguna et la famille guatémaltèque de la communauté Tzutujil qui va nous loger et nous faire visiter le village.

  • Chichicastenango

Le marché de Chichicastenango est un des plus grands d’Amérique Centrale. Il s’étale au pied de l’église où se pratique un culte syncrétique maya-catholique.

  • Direction Copán, au Honduras.

Sur la route de Copán, une grève bloque la traversée d’un village, provoquant plusieurs kilomètres de bouchons. Des vendeurs à la sauvette profitent de l’aubaine en proposant boissons, petits ravitaillements et diverses babioles. Le chauffeur prend un raccourci par les chemins de campagne, au milieu des cactus, en soulevant des gerbes de poussière rousse. Bien lui en a pris, nous n’avons perdu qu’une demie-journée. Le guide francophone, prévu par l’agence, décale gentiment la visite au lendemain.

Copán, petite ville hondurienne, nichée au creux d’une vallée entourée de collines verdoyantes, est proche à la frontière avec le Guatemala. Nous sommes logés dans un charmant hôtel avec jardin, mais nous y sommes réveillés par de petites secousses sismiques. L’épicentre serait au Salvador, la terre est agitée dans la région.

 Elle est aussi connu pour son site maya, le plus célèbre du Honduras. 

  • Rio Dulce via Quirigua

Nous nous dirigeons ensuite vers la côte atlantique, pour rejoindre Rio Dulce, petit village situé sur l’estuaire du fleuve de même nom. 

En chemin nous faisons une halte sur le site de Quirigua, présentant les plus grandes et les plus belles stèles du monde maya.

Une petite lancha nous attend pour rejoindre notre hôtel, perdu dans un fabuleux monde d’eau et de mangrove.

Le lendemain, toujours en lancha, nous descendons le Rio Dulce jusqu’à l’Atlantique. L’estuaire parsemé d’îles est propice à la reproduction des oiseaux.

A l’embouchure du Rio Dulce, se dresse l’élégant village de Livingstone.

  • Yaxhá, Flores

Nous mettons cap au nord vers la région tropicale de Petén et visitons le site de Yaxhá peu fréquenté et encore en partie enseveli.

A Flores, un hôtel au bord du Lac Petén Itzzá nous accueille et nous offre un joli coucher de soleil.

  • Tikal

Il faut arriver tôt pour arpenter ce site mythique en toute tranquillité et apercevoir la faune sauvage qui y a trouvé refuge. 

La montée de plusieurs centaines de marches offre une vue saisissante sur le sommet des pyramides qui émerge de la canopée.

 

  • Cobán et Semuc Champey

Cobán, petite station d’altitude, est réputée pour ses cultures de café, de cardamone et d’orchidées … et pour son son climat humide. Nous en faisons l’expérience …

Il pleut toute la nuit, et encore plus fort au matin, pour le départ de notre excursion aux cascades de Semuc Champey. 

La pluie a rendu la montée jusqu’au point de vue extrêmement glissante. Heureusement, le soleil nous accueille au sommet et illumine les magnifiques cascades.

  • Biotopo del Quetzal et retour vers Guatemala Ciudad

Nous faisons une escale pour tenter d’apercevoir le quetzal dans la forêt primaire. Nous nous dirigeons vers à la capitale pour prendre l’avion du retour.

  • Le volcan Fuego perturbe notre retour

Nous prenons un dernier verre dans la salle d’embarquement de l’aéroport, lorsque nous apprenons sa fermeture immédiate pour un délai indéterminé.

Il nous faut attendre ou trouver une autre solution (vol annulé, comment faire ? : lire notre récit et les leçons de l’expérience).

Une petite péripétie, mineure au vu de ce qu’ont vécu les habitants d’Antigua.

Toutes nos images de notre voyage au Guatemala. Vous pouvez lire aussi nos conseils pour préparer un voyage au Guatemala

N’hésitez pas à nous poser des questions sur notre voyage

Vous pouvez les poser par mail ou dans les commentaires ci-dessous

Vous aussi avez découvert cette destination ?

    • à quelle période de l’année ?
    • avez-vous pu y être pour la semaine sainte ?
    • vous avez d’autres lieux de visite à conseiller ?
  • vous avez quelques  photos à partager ?

Faites-nous profiter de vos expériences et bons plans en commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut justo Aenean quis, suscipit pulvinar sem, vulputate,