Voyage en Inde, Rajasthan & Agra – février 2017 – Circuit et organisation

Voyages : Récits, Photos, Conseils, Echanges

itinéraire voyage en Inde 2017

Préparer un voyage au Rajasthan

Nous vous racontons l’organisation de notre voyage au Rajasthan en février 2017.

Quand Partir ?

Fin février début mars, c’est une bonne période pour visiter le Rajasthan, c’est la saison sèche, il fait beau mais pas encore trop chaud, la pollution n’est pas trop forte même si nous l’avons ressentie à Delhi.

Pourquoi l’Inde ? 

L’Inde, en tant que destination voyage, nous faisait à la fois rêver et nous effrayait un peu. Sur internet les avis sont partagés et parfois très tranchés.

En cherchant une destination pour février-mars 2017, nous sommes tombés sur une proposition de circuit au Rajasthan par une agence indienne qui répondait assez bien à nos critères de voyages, mêlant histoire, nature, civilisations et relations humaines.

Pourquoi le Rajasthan ?

L’Inde, c’est immense. Par où commencer ?  Le Taj Mahal, bien-sûr, et juste à côté le Rajasthan, pays des mille et unes nuits, rassemble un nombre impressionnant de sites répertoriés par l’Unesco comme patrimoine de l’humanité. Comme, en tant que parisiens, nous avons du mal à concevoir, des voyages sans une dose vitale de nature, la proposition de circuit incluant un safari à Ranthambore nous a séduit.

Comment sommes-nous partis ? Notre organisation

Nous avons trouvé cette proposition sur le site Evaneos, qui est devenu notre référence. En plus de sélectionner des agences locales dans beaucoup de pays, leur site est vraiment très bien fait pour chercher une destination, les tarifs sont  compétitifs et nous n’avons jamais été déçus.
Nous avons donc envoyé une demande de devis.

Manoj, notre interlocuteur, nous convainc d’écourter le circuit et de renoncer au train entre New-Delhi et Jodhpur au profit d’un vol intérieur, compte-tenu du temps disponible. Grâce à quelques échanges, il nous concocte un itinéraire et des prestations sur mesure. Sur place, le circuit se révèle varié et équilibré, avec un juste tempo, et des respirations dans des hôtels typiques, charmants avec des jardins magnifiques, au calme bienvenu.

Subhash, notre chauffeur anglophone, nous accueille à l’aéroport et est aux petits soins pendant tout notre séjour, et les discussions, dans la voiture, vont bon train.

Nous visitons les grands sites très touristiques accompagnés par des guides francophones, mais nous voyons aussi des lieux ou monuments moins touristiques, fréquentés essentiellement par des locaux. Nous y sommes souvent assaillis par des demandes de selfies auxquelles nous cédons quand elles sont sympathiques. Nous en profitons pour demander en échanges quelques portraits.

Nous avons du temps pour pérégriner dans les villes, sur les marchés, dans les villages et dans la campagne pour nous imprégner de l’ambiance et ramener de belles photos.

Notre circuit

Sur la carte de notre road trip en février 2017, remarquez que nous avons volontairement réduit les kilomètres par un vol intérieur et en éliminant Jaisalmer.
Dommage ? c’est à ce prix que nous avons réduit le rythme et pu profiter de temps de repos ou de découvertes.

L’essentiel du voyage se déroule donc dans la Tata Indigo de notre chauffeur Subhash. Le diesel est roi, ici, les particules fines ne sont pas considérées comme un problème.

Nous lui faisons une absolue confiance pour assurer notre sécurité dans ce trafic si dense et chaotique. Nous nous reposons sur lui pour choisir les restaurants, les lieux où faire une pause, il nous conduit vers des sites hors circuit, il a compris que nous ne sommes pas trop farniente au bord de la piscine …

Précautions de santé 

Nous sommes partis avec une pharmacie complète, qui n’a quasiment pas servi. Nous avons commencé une cure d’ultra-levure  avant de partir et nous l’avons continuée sur place. Côté alimentation, nous avons suivi les conseils de collègues vivant sur place, à savoir éviter les glaces, les crudités et les viandes, en particulier celles en sauce, et toujours demander des plats non épicés (no spicy) et bien-sûr boire de l’eau en bouteille.  Néanmoins en suivant ces règles de bon sens, et suivant un régime quasi végétarien sans crudités, nous avons pu faire honneur aux plats locaux sans aucun problème digestif.

Vos questions

Si vous avez des questions, pour un futur voyage ou par simple curiosité, nous nous ferons un plaisir d’échanger sur ce beau voyage.

D’autres expériences au Rajasthan à échanger ? Des questions ?

Ecrivez-nous à globeperegrination.com ou directement sur ce blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

velit, in risus. id ipsum nunc porta.