Découvrir la vallée de la Tinée et une partie du Parc National du Mercantour

Voyages : Récits, Photos, Conseils, Echanges

Une semaine, fin août 2020,  pour découvrir la Vallée de la Tinée et une partie du Parc National du Mercantour !

Où trouver de grands espaces, un bon bol d’air, du soleil pour se remettre en forme ? 

Eté 2020. Post-confinement, nous avons déjà fait quelques escapades. Cette fois nous avons la possibilité de prendre une semaine de vacances. Nous avons envie de soleil, de grand air et de nature car les statistiques sur ce vilain virus remontent en flèche. Pourquoi pas la montagne ? Passé le 15 août, la météo peut y être plus capricieuse, mais nous nous décidons pour les Alpes Maritimes et le Mercantour.

Nous cherchons un logement, et trouvons une location à Saint-Etienne de Tinée. Cela tombe bien, une de nos amies ayant une grange dans le village, nous aurons peut être la chance de la revoir après de longues années.

Une semaine c’est un peu court pour découvrir la vallée de la Tinée et cette partie du vaste Parc du Mercantour ! Mais nous passons un super séjour en famille, ma soeur et sa fille nous rejoignant depuis Montpellier.

Découvrir la vallée de la Tinée et le Mercantour en été

Depuis Montpellier, le route n’est pas trop longue. Depuis Paris, malgré une étape du côté de Lyon, le trajet est un peu plus éprouvant à cause des bouchons de ce week-end de chassé-croisé sur les route de France. Nous traversons le Queyras et les Ecrins (à retenir pour une prochaine fois). Nous arrivons par le col de la Bonette. Déjà les paysages grandioses des Alpes du Sud s’offrent à nous. Nous sommes prêts à découvrir la Vallée de la Tinée et le Mercantour.

Petite contrainte à noter :

Comme souvent en montagne, il vaut mieux avoir son propre véhicule, pour être autonome pour visiter les villages reculés, se rendre au départ des sentiers ou même faire les courses.  Attention, dans les cols la consommation de carburant est significative !

Saint-Etienne de Tinée, la station de ski d’Auron et les nombreuses randonnées 

Saint Etienne de Tinée est une petite ville de montagne authentique et agréable avec ses petits commerces et son marché. Son clocher est très reconnaissable.

Au syndicat d’initiative, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour votre séjour, les randonnées et les pistes de VTT.

Nos logeurs nous donneront aussi beaucoup de bons conseils pour découvrir la région.

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - clocher

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - cimetière

La station de ski d’Auron est à quelques km, les domaines skiables sont reliés et donc également les chemins de randonnée et de VTT. C’est une station familiale avec beaucoup d’activités tournées vers les enfants.

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Auron

On accède facilement aux randonnées dans les forêts de mélèzes, aux prairies fleuries et aux sommets les plus proches par les remontées mécaniques.

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - télésiège du Blainon

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - cime de la Bercha

 

C’est là que nous serons émerveillés par la diversité des fleurs et des papillons et que commencera notre chasse photographique et nos tentatives d’identification. Il y a longtemps que nous n’avions pas vu autant de papillons et autant de diversité !

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Volucelle à ventre blanc en dedans

voir toutes les photos de Saint-Etienne de Tinée  ici

Saint-Dalmas-le-Selvage sur une route qui s’élève vers le col de la Bonette

Il faut s’arrêter pour visiter le village avant de monter aux alpages ; la route n’est pas goudronnée jusqu’au col, il faudra revenir par le même chemin, mais vous augmenterez votre chance de croiser des troupeaux !

Mercantour, Saint-Dalmas-le-Selvage, l'église

Mercantour, Saint-Dalmas-le-Selvage, cadran solaire

La vue sur le village depuis la route du col

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - vue sur le village depuis la route du col

La-haut le paysage est superbe, animé par les marmottes et les troupeaux

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - paysage

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - troupeaux

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - marmotte des alpes

Voir toutes nos photos de Saint-Dalmas-le-Selvage  ici

Le vallon de Roya est situé au sud de Saint-Etienne dans un cirque naturel assez impressionnant

Laissez la voiture au village de Roya, et de là partiez pour une petite randonnée en boucle.

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - vallon de Roya

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - vallon de Roya

Mercantour - vallon de Roya, col du Blainon

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - col du Blainon

Voir toutes nos photos du vallon de Roya  ici

Randonnée aux lacs de Vens

De multiples randonnées sont possibles au départ de Saint Etienne et des environs, mais celle-ci est notée trois étoiles dans tous les guides. Après plusieurs randonnées plus facile, nous pensions être prêts pour l’affronter Las, nous avions sans doute trop fait d’arrêts photos, pour nous mettre véritablement en jambes, bref la préparation n’a pas été très efficace et nous avons un peu souffert.

Mercantour, Tinée - Lacs de Vens

Itinéraire

Nous partons de bon matin, à deux voitures, nous en laissons une au Parking de Vens et l’autre près du petit hameau du Pra. Nous prenons alors un sentier assez raide qui monte dans une forêt de mélèzes. Le chemin grimpe dur et longtemps avant d’atteindre la maison forestière de la Tortisse.

Surprises en chemin

Cerise sur le gâteau, la randonnée sera agrémentée de belles rencontres, une mère chamois et son petit, deux mouflons qui dévalent à toute vitesse le coteau juste à côté de nous. Nous aurons cependant le temps d’être impressionnés par leur musculature et le bruit des pierres qui volent sous leurs sabots.

Arrivés sur le plateau, nous admirons aigles et vautours mais aussi un petit traquet motteux, des fleurs à foison le long du ruisseau. De là les aiguilles de Tortisse de détachent.

Encore un petit effort

Monterons-nous jusqu’au Col de Fer ? Bien que fatigués, nous décidons d’atteindre ce point qui marque la frontière italienne et nous offrira une descente vers les lacs de Vens. Nous pique-niquons donc là-haut avant la descente magique sur les lacs. Une vraie récompense !

Les leçons du jour

Epuisés, nous arriverons ayant présumé un peu de nos forces, mais quand nous revoyons les photos nous ne regrettons pas notre journée.

  • Nous regrettons d’avoir suivi le sentier qui longe le ruisseau de Vens. Nous avons, en effet, dû marcher longuement sur des  pierriers glissants en plein soleil.
  • Il aurait fallu peut-être se renseigner un peu mieux avant le départ.
  • Ne pas compter sur les cartes en ligne pas toujours assez précises, surtout quand le portable ne capte plus…
  • Un retour était possible depuis les lacs via la maison forestière de Tortisse. Nous aurions suivi, en partie, le même chemin, mais l’ombre des mélèzes aurait été protectrice.

La montagne aussi, ça s’apprend !

Mercantour, lacs de Vens - Jeune chamois et sa mère

Mercantour - Aiguilles de Tortisse

Mercantour - Lac de Vens

voir toutes nos photos de notre randonnée aux lacs de Vens  ici

Le col de la Bonette

La plus haute route d’Europe est un incontournable à faire à pied, en vélo, en VTT, à moto, en voiture… Il faut absolument la parcourir, pour ses paysages, ses troupeaux, son histoire militaire, ses marmottes et son grand air … En chemin, arrêtez vous au Camp des Fourches pour le visiter puis partez en balade en direction du Salso Moreno. Amusez-vous à regarder les marmottes s’affairer autour de leurs terriers. Observez le mouvement des troupeaux et le travail des bergers et de leurs chiens.

Mercantour, cime de la Bonette - Panorama à 360°

Mercantour, col de la Bonette - troupeau de moutons

Mercantour,col de la Bonette, camp des Fourches

Mercantour, col de la Bonette, marmotte

Voir toutes nos photos de notre randonnée au col de la Bonette   ici

10 bonnes raisons de passer des vacances d’été dans la Vallée de la Tinée

Le récit et les photos de notre semaine vous ont plu ? Nous avons adoré notre séjour et nous revenons en forme, si, si …

Pour résumer, je dirais qu’il y a plein de possibilités pour découvrir la Vallée de la Tinée et le Mercantour. La région offre de nombreuses opportunités. Vous pourrez les sélectionner selon vos goûts et vos envies du moment, les panacher ou les combiner pour enrichir votre séjour.

La liste ci-dessous n’est, bien sûr, pas exhaustive !

1 – Admirer les paysages de montagne

Que ce soit sur la plus haute route d’Europe ou à partir des télésièges ou télécabines de Saint Etienne qui restent en fonctionnement l’été.

Mercantour, cime de la Bonette - panorama

Mercantour, col de la Bonette - paysage

2 – Pratiquer votre ou vos sports de montagne favoris

A moto, à VTT, en vélo de course, à pied … il y a même possibilité de louer des VTT à assistance électrique.

Mercantour, col de la Bonette, moto dans les lacets de la route

Mercantour, col de la Bonette - bicyclettes

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - VTT

Courses en montagne, escalades, randonnées …

 

Pour nous ce sera des petites randonnées pour nous mettre en jambe et nous habituer à l’altitude. Notre objectif est de réussir la belle randonnée des lacs de Vens par le col de Fer (chacun son niveau…)

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - vallon de Roya

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Lacs de Vens

D’autres pourront parcourir

  • une partie du GR5  qui permet la grande traversée des Alpes,
  • partir plusieurs jours en dormant dans des refuges
  • ou se faire accompagner par des guides de montagne.

 

3 – Profiter du ciel sans pollution lumineuse

Cela tombe bien, on est encore dans la période des étoiles filantes et on peut observer Jupiter et Saturne côte à côte. Le pré devant notre location nous offre une belle occasion d’en profiter.

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Ciel étoilé

4 – réviser sa géologie

En admirant les formations rocheuses au col de Fer

Mercantour, lacs de Vens - Le loup hurlant formation rocheuse au col de Fer

Mercantour, Lacs de Vens - Arche près du col de Fer

ou en imaginant les anciens glaciers qui ont sculpté le paysage.

Mercantour, col de la Bonette - Salso Moreno

5 – Jouer au petit botaniste

On nous a beaucoup parlé du fameux génépi mais on n’a su le trouver ou l’identifier …

Mercantour - Oeillet des Chartreux

Mercantour - Mélèze d'europe

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage -Linaigrette à feuilles étroites

Voir toutes nos photos de la flore de la région regroupées  ici

6 – Se laisser émerveiller par la diversité des papillons et autres petites bêtes

Il y a bien longtemps que nous n’avions pas vu autant de papillons et autant de diversité ! Il y a encore quelques régions épargnées par les biocides en tout genre dont nous, français, sommes les champions de l’utilisation !

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Papillon, Ecaille chinée

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Xylocope violet

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - Papillon demi-deuil

Voir toutes nos photos de la faune sauvage regroupées  ici

7 – Etre attentifs à la faune sauvage plus discrète

Identifier les oiseaux et ne pas rater les apparitions de marmottes, de chamois ou de mouflons et si possible leur tirer le portrait sans les déranger.

Mercantour, Lacs de Vens - Aigle royal

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - marmotte des alpes

Mercantour, Lacs de Vens - Mouflon

Mercantour, lacs de Vens - Chamois équipé d'une balise

Voir toutes nos photos de la faune sauvage regroupées  ici

8 – Découvrir le pastoralisme

Il est fascinant d’observer le travail des bergers et de leurs chiens, les patous, ou de regarder le mouvement des immenses troupeaux sur les crêtes. Croiser un troupeau sur la route est amusant … Dénombrer les animaux du troupeaux semblent impossible.

Mercantour, col de la Bonette - troupeau de moutons

Mercantour, col de la Bonette - troupeau de moutons et chèvres

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - patou, chien de berger

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - Bélier

Mercantour, Saint-Dalmas-le Selvage - troupeaux dont chèvres à belles cornes

9 – Se cultiver en admirant le patrimoine historique de la région 

  • Les nombreuses fresques du patrimoine religieux

Mercantour, Saint-Dalmas-le-Selvage, fresque sur l'église

  • Les cadrans solaires

Mercantour, Saint-Dalmas-le-Selvage, cadran solaire

  • Ouvrages militaires de la frontière franco-italienne

Mercantour, col de la Bonette, fortin ouest du camp des Fourches

  • les granges abandonnées ou restaurées mais ayant perdu leur fonction traditionnelle

Mercantour, Saint-Etienne de Tinée - vallon de Roya

10 – Goûter à la gastronomie Locale

A cause de la Covid, nous n’avons pas pu tester les restaurants locaux. Nous avons cependant pu trouver, au marché de Saint Etienne de Tinée, outre les produits frais des producteurs locaux, quelques spécialités comme le miel, le fromage, et la socca (à base de farine de pois chiches). Nous nous sommes aussi régalés avec la pissaladière maison préparée par nos logeurs.

J’allais oublié le Génépi en infusion, en vin ou en liqueur !

En conclusion

Ce fut une semaine bien remplie. Nous fumes chaleureusement accueillis par nos hôtes et les parties de boules furent animées et disputées. Merci à eux pour leur accueil et leur bonne humeur.

Nous avons pu revoir notre amie (Bisous).

Nous avons fait de très belles et riches balades. Le grand air et les randonnées nous ont remis en forme avant l’hiver et les nouvelles attaques de la Covid.

Nous sommes loin d’avoir épuisé les possibilités de la région et encore moins celles du Mercantour. Pourquoi ne pas revenir du côté de Saint Sauveur de Tinée ou dans une autre partie du Parc?

Nous ne pouvons pas conclure cet article sans une pensée pour tous les sinistrés de la région après les terribles inondations de l’automne.

 

Les photos de la Vallée de la Tinée et du Mercantour

Vous trouverez toutes les photos de notre séjour, regroupées par lieu ou par thème ,en cliquant ici

En savoir plus :

Voici quelques liens utiles pour organiser un séjour dans cette belle région.

Pour les fondus de montagne

Pour vous y retrouver dans les planètes, étoiles et constellations vous pouvez télécharger l’application carte du ciel, ou accéder au site stelvison

Pour identifier les plantes ou les insectes, les oiseaux ou autres animaux rencontrés lors de vos randos, n’hésitez pas à téléchargez l’appli seek by inaturalist

N’hésitez pas à nous poser des questions sur notre destination

Vous pouvez les poser par mail ou dans les commentaires ci-dessous

Faites-nous aussi profiter de vos expériences et bons plans en commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suscipit venenatis adipiscing tristique Lorem nec