Pourquoi aller à Cuba ?

Voyages : Récits, Photos, Conseils, Echanges

Cuba - La Havane, musée de la révolution

Cuba est une destination particulière, pourquoi aller à Cuba ?

Soleil, musique, couleurs et joie de vivre, cette belle île des Caraïbes a beaucoup de choses à offrir. C’est aussi un choc culturel et politique intéressant qu’il faut appréhender par soi-même au delà des clichés.

Pourquoi Cuba ?

La vitalité des Cubains, leur soif d’ouverture, leur volonté de vaincre la misère tout en restant simples, joyeux, chaleureux et fraternels est une leçon de vie. Leur façon de vivre, le métissage, leur façon de prendre leur temps de vivre, leur science du recyclage et de l’anti-gaspi peuvent aussi être des voies à explorer pour la survie de notre planète.

Buena Vista :

Cuba, dans l’imaginaire collectif, c’est la musique, la danse, le rhum, le tabac  (et même le miel, pour paraphraser la chanson de Moustaki…).

Si vus souhaitez entrer de suite dans l’ambiance, lancer la musique en cliquant  Ici

Musique à Trinidad

La musique à Cuba

Séchage en plein air des feuilles de tabac fraîchement coupées

Séchage en plein air des feuilles de tabac fraîchement coupées à Vinales

Cuba - Vinales, pressage manuel de la canne à sucre

Vinales, pressage manuel de la canne à sucre

Couleurs cubaines :

Cuba est aussi une île toute en couleurs. Celle des vêtements, des maisons, et bien sûr des vieilles voitures américaines restaurées et repeintes avec des couleurs plus éclatantes les unes que les autres.

Cuba - Trnidad - couleurs

Couleurs de Cuba et joie de vivre

Plages et plongée arcs naturels et biodiversité :

La perle des Caraïbes offre des plages, des lagons et des massifs coralliens de haute réputation, comme ci-dessous ce parc aquatique de la Baie des Cochons.

Caleta Buena sur la mer des Caraibes

Caleta Buena sur la mer des Caraïbes, super spot de snorkeling et de détente

Poissons tropicaux à Caleta Buena sur la mer des Caraïbes près de la baie des Cochons

Parcs naturels et biodiversité

L’île de Cuba est une île aux oiseaux, tropicale et assez montagneuse, elle protège une nature luxuriante et une biodiversité riche assez bien préservée.

Cuba, Paradis tropical non loin de Baracoa à l'Est

Paradis tropical non loin de Baracoa à l’Est

Cuba - l'île aux oiseaux, Todier de Cuba

L’île aux oiseaux, Todier de Cuba

Cuba - Escambray, trognon de Cuba

Trognon de Cuba vers Banaos dans l’Escambray, oiseau national aux couleurs du drapeau national

Allez-y tranquilles, l’île n’abrite pas d’animaux dangereux …

Une histoire complexe et une longue lutte pour l’indépendance :

Cuba c’est aussi une histoire mouvementée et parfois lourde. 

Depuis Christophe Colomb jusqu’à Guantanamo, en passant par la colonisation, l’esclavage, la révolution castriste, la crise des missiles, le blocus ou les famines, elle aura vécu des périodes agitées. Du fait de son histoire, l’île a accueilli des populations très diverses. Pour de raisons économiques ou politiques, beaucoup de cubains ont dû quitter l’île et de nombreuses familles sont encore séparées.

Baracoa

Baracoa, une image de l’arrivée des colons

Cuba - Santiago - Cathedrale

La cathédrale de Santiago de Cuba

Cuba - Tour de surveillance des esclaves dans une plantation sucrière

Tour de surveillance des esclaves dans une plantation sucrière dans la vallée de Los Ingenios

Cuba - La Havane - char de Castro au musée de la révolution

Char d’origine russe, dit de Fidel Castro, exposé au musée de la Révolution à la Havane.

Cuba c’est aussi l’image du Che, guérillero devenu une légende, affiché sur les tee-shirts de milliers d’adolescents dans le monde. C’est le lieu d’enjeux politiques et mondiaux dont les cubains se passeraient bien.

Des commissaires politiques disposent de bureaux dans chaque quartier.

Nous assistons à l’épandage de produits pesticides destinés à éviter la diffusion de virus par les moustiques.

L’image du Che est omniprésente à Cuba ; ici une fresque sur les murs d’une maison à la Havane

En mars 2016, un espoir de normalisation des relations avec les USA s’ouvre avec la visite du président Obama, concomitante avec notre voyage. Cette ouverture est aussi le risque que le pays soit envahi par les touristes américains…

Las, Trump a mis fin à tout ça !

Les discutions politiques sont à éviter, bien-sûr, néanmoins lors de votre voyage à Cuba, vous serez forcément interpellés par les témoignages historiques, quels qu’ils soient, et par la vie quotidienne des habitants. 2 monnaies, des prix différenciés, des magasins spécialisés… Une réminiscence d’URSS croisée à un capitalisme débridé.

Construisez votre voyage personnel

Oui Cuba c’est tout à la fois ! Paysages, politique, musique, culture, gastronomie, nature, histoire, religion…

Alors préparez votre cocktail, à doser selon vos goûts et selon vos envies du moment.

  • farniente ou sport
  • plage ou montagne
  • ville ou campagne
  • aventure ou confort
  • roots ou organisé
  • histoire ou fonctionnement actuel du pays
  • fêtes, musique et danse ou calme des montagnes,…
  • et pourquoi pas un mix de tout ça pour changer d’ambiance à chaque étape !

Alors, allez-y, partez le coeur ouvert, l’esprit curieux, laissez vous surprendre … Cuba a tant de choses à offrir.

 

Nos coups de coeur

Attention, Cuba, l’île crocodile, est très étirée:  les distances entre la Havane et Santiago sont longues, en kilomètres mais surtout en temps, il faut en tenir compte.

– les incontournables :

    • Havana Vieja, le centre historique de la Havane, mérite plusieurs jours de visite.  Nous l’avons encore plus appréciée au retour.
    • Vinales, ses mogotes et la culture du tabac, son agriculture traditionnelle.
    • Trinidad, la ville et la musique, n’hésitez pas à y rester au moins deux nuits.
    • Baracoa et ses environs,  La route est longue, à voir selon votre planning. Mais la ville est belle et ses environs agréables.
    • Santiago est une étape très intéressante. Si vous y allez, ne manquez pas le Cimetière Santa Ifigénia : c’est un lieu unique et émouvant, un résumé de toute l’histoire de Cuba;
    • Nous avons été un peu déçus par l’ambiance des rues de Santiago, soit nous n’avions pas les bonnes adresses, soit à cause du week-end de Pâques.

– à pimenter avec : 

    • au moins une journée dans un parc naturel (il y a du choix). Avec ou sans randonnée à pied ou à cheval.
    • au moins une journée plage avec ou sans plongée ou snorkeling.
    • et pourquoi pas une journée musique et danse, les cours de danse sont légion

mais surtout rencontrez les cubains :

Logez chez l’habitant, vous y serez très bien accueillis.

Nous n’avons pas essayé les hôtels gouvernementaux des stations balnéaires.

N’hésitez pas à prendre des repas chez vos hôtes, ils se mettront en quatre pour vous trouver des ingrédients de qualité et pour vous régaler. Discutez avec eux quand vos niveaux de langues respectifs vous le permettront, vous apprendrez bien des choses.

 

En savoir plus :

Lire nos autres articles sur notre voyage

Vous pouvez consulter les guides sur Cuba Lonely Planet et Le Routard que nous trouvons complémentaires

Voici aussi le site Visiter Cuba, en français, très documenté sur Cuba

Sur le site d’Evaneos, vous trouverez des idées de circuits et une sélection d’agences cubaines francophones.

Nos photos 

Pour voir plus de photos de notre roadtrip, vous pouvez cliquer ici

N’hésitez pas à nous poser des questions sur notre voyage

Vous pouvez les poser par mail ou dans les commentaires ci-dessous

Vous aussi avez aimé cette destination ?

    • à quelle période de l’année ?
    • quelle météo avez-vous eu ?
    • avez-vous organisé votre voyage seuls ?
    • quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
    • quels sont vos coups de coeur ?
    • vous avez d’autres conseils ou bons plans partager ?
    • vous avez quelques photos à partager ?

Faites-nous profiter de vos expériences et bons plans en commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. Phasellus sem, libero leo. dolor felis lectus quis eleifend commodo Nullam