Découverte de la Namibie en famille

Voyages : Récits, Photos, Conseils, Echanges

Afrique australe -Namib, - gazelle de Thomson ou springbox au pied des dunes de Sossusllei

La Namibie, une bonne idée ?

Découvrir le désert du Namib et ses dunes géantes en famille, un vieux rêve ; alors un voyage safari en Namibie une bonne idée ? Oui, mille fois oui, visiter le désert du Namib en escaladant les dunes géantes au petit matin, admirer  le paysage infini de là-haut, rechercher des traces de vie dans le sable, éprouver la chaleur du soleil pour découvrir à pied le salar de Sossusvlei célèbre pour ses acacias morts… tout ceci restera gravé dans notre mémoire ; toutes les autres bonnes surprises seront du bonus par rapport à cet incontournable.

La Namibie en petit groupe  

Arrivés à Windhoek après un long voyage et une valise en moins, nous avons une après-midi de repos autour de la piscine d’un hôtel avant de rejoindre notre petit groupe.

Notre chauffeur-guide Cornélius nous attend avec son mini-bus Mercedes et sa remorque pour ce voyage safari en Namibie. Nous faisons connaissance avec nos compagnons de route. En plus de nous quatre, il y a couple de jeunes mariés belges venant d’Anvers et un couple de Australiens d’origine anglaise habitant Melbourne. Cornélius amène avec lui le jeune Philipp pour l’aider. Nous voici donc 10 dans ce petit camion confortable.

L’équipe est au complet, l’aventure peut commencer !

Windhoek – Solitaire

Avant de quitter Windhoek, nous faisons un premier ravitaillement. Cornélius vérifie que tout le monde a son sac de couchage et nous conseille de nous approvisionner largement en boissons. Lui, a déjà fait le ravitaillement de base, il le complète par le plein d’essence, de glace pilée pour la glacière et de produits frais.

Afrique australe -Namib, ravitaillement à Windhoeck

Puis nous prenons la route direction Solitaire.

Afrique australe -Namib, en route pour le Namib

Lors des haltes sur le chemin, Cornelius nous fera découvrir les arbres à carquois ou les nids géants des tisserins

Afrique australe -Namib, arbre à carquois (Aloidendron dichotomum), Kokerboom

 

Afrique australe -Namib, nid de tisserins dans un acacia

La pause déjeuner à un point d’eau aménagé au milieu de nulle part nous permettra d’apprécier le jaune doré des herbes de la savane devant le rose bleuté des montagnes.

Afrique australe -Namib, paysage de savane

Afrique australe -Namib - Pause déjeuner à un point d'eau

Afrique australe -Namib -Choucador à oreillons bleus (Lamprotornis chalybaeus)

Nous roulons encore un peu avant d’arriver à Solitaire, une oasis en plein désert avec une station service, un café, un mini-aérodrome et au moins un terrain de camping.

Afrique australe -Namibie, Solitaire

Afrique australe -Namibie, Solitaire

Afrique australe -Namib - Installation des tentes

Nous nous y installons, apprenons à monter nos tentes, faisons une pause lecture autour de la piscine avant que Cornélius ne nous emmène pour une balade-découverte dans la savane au coucher du soleil.

Afrique australe -Namib - Balade au coucher de soleil dans la savane près de Solitaire

Afrique australe -Namib - coucher de soleil à Solitaire

Afrique australe -Namib - coucher de soleil à Solitaire

Le Namib

Il fait encore nuit lorsque Cornélius nous réveille : Il s’agit d’arriver à l’entrée du parc à l’aube pour son ouverture. Un peu d’eau et un petit gâteau, nous voilà partis. Nous entrons dans le parc au moment où les mongolfières s’élèvent dans le ciel du désert.

Afrique australe -Namib - Montgolfière au lever du jour sur le parc de Naukluft

Nous apercevons déjà les dunes au loin, mais avec la distance nous avons encore du mal à imaginer leur taille. Le paysage qui s’offre à nous est déjà époustouflant.

Afrique australe -Namib, - lever du jour sur le parc de Naukluft

Voilà, nous approchons, la magie commence à opérer quand le soleil illumine les herbes dorées devant l’ocre rouge du sable. Nous admirons les formes ondulées sculptées par le vent quand nous apercevons des gazelles de Thompson en train de brouter tranquillement au petit matin : cadeau !

Afrique australe -Namibie, dunes de Sossuvlei et gazelle de Thompson au large de Swakopmund, uen gratification à ce gros mâle pour sa visite

Afrique australe -Namib, - gazelles de Thomson ou springbox au pied des dunes de Sossusvlei

Afrique australe -Namib, - la plus grande dune de Sossuslei

Nous voilà au pied de la grande dune, c’est si haut que çà ? Dans ce paysage immense il nous manque des repères : mais si, regardez, tout en haut, les petits points sont les silhouettes de ceux qui l’ont déjà gravie. A nous, maintenant …

Afrique australe -Namib, - dure, dure, l'ascencion des plus hautes dunes du monde

Le temps de reprendre notre souffle, nous nous noyons dans l’infini des couleurs et des lignes, nous observons les traces dans le sable : Waouh !

Afrique australe -Namib, les dunes sculptées par le vent

Afrique australe -Namib, les dunes de Sossuslei sculptées par le vent

Afrique australe -Namib, - traces de petits animaux dans le sable

Le petit-déjeuner servi au pied des dunes nous réconforte après l’effort et nous réchauffe (et oui, la température monte doucement mais il fait encore frais … mais plus pour longtemps.

Afrique australe -Namib, les dunes encadrées par un acacia

Ainsi requinqués, nous partons pour une balade à pied commentée par Cornélius à la découverte de la faune et de la flore du désert.

Afrique australe -Namib, - paysage des dunes de Sossuslei

Afrique australe -Namib, on essaie de rpérer des animaux dans les dunes

Afrique australe -Namib, Croix de Malte (tribulus_cistoides)

Afrique australe -Namib, scarabée capteur de brouillard

Afrique australe -Namib, notre guide joue avec les fruits de l'acacia erioloba

Afrique australe -Namib, lézard des sables (Meroles cuneirostris)

Nous atteignons l’iconique salar de Sossusvlei, Deadvlei, photogénique mais légèrement inquiétant et espérons le pas trop prémonitoire. Nous attendrons une navette pour rejoindre notre véhicule.

Afrique australe -Namib, Deid Vlei dans le salar de Sossusvlei

Pour finir cette magnifique journée, avant de rejoindre notre camping à Solitaire, nous ferons une petite visite aux gorges de Sesriem. Décidément, nous sommes bien petits…

Afrique australe -Namib, gorges de Sesriem

Cap à l’Ouest vers l’Atlantique

Cap sur l’Atlantique, oui mais ce n’est pas tout près ! Après un faux départ pour permettre, malheureusement, à nos amis australiens de rentrer en urgence chez eux, une longue piste poussiéreuse et brûlante nous attend avant de respirer l’air frais de l’Atlantique.

Afrique australe -Namib, Oryx

Afrique australe -Namib, Bulbul brunoir (Pycnonotus nigricans)

Afrique australe -Namib, écureuil de terre du cap

Nous franchissons le tropique du CapricorneAfrique australe -Namib, tropique du Capricorne

Piste longue et poussiéreuse Afrique australe -Namib, la piste est longue vers l'Atlantique

Massif montagneux à franchir avant d’atteindre l’AtlantiqueAfrique australe -Paysage du Namib

La poussière a eu raison de notre carburateur, nous profitons de la plage et de l’air plus frais pour attendre la réparation.

Afrique australe -Namibie, panne de moteur juste à l'arrivée sur la côte atlantique près de Swakopmund

Journée libre à Swakopmund

Nos compagnons belges essaient le quad dans les dunes. Suite à une petite ligne de conseil dans un guide, nous préférons une croisière-découverte à Walvis Bay à l’abri de la pointe de Pelican Point dominée par son célèbre phare.

Afrique australe -Namibie au large de Swakopmund, phare de Pelican Point

La baie est très riche en plancton grâce à un courant froid remontant d’Afrique du Sud. La faune marine y est exceptionnelle, otaries à fourrure, dauphins, baleines…

Afrique australe -Namibie au large de Swakopmund, colonie d'otaries à fourrure

Afrique australe -Namibie au large de Swakopmund, dauphins dans la baie

Les bateaux de croisière profitent du caractère joueur des otaries pour les attirer à bord pour le plus grand amusement des touristes.

Afrique australe -Namibie , croisière d'observation au large de Swakopmund

Afrique australe -Namibie au large de Swakopmund, bébé otarie en visite sur notre bateau

Afrique australe -Namibie au large de Swakopmund, uen gratification à ce gros mâle pour sa visite

Les oiseaux de mer sont aussi très présents dans la baie en particulier les pélicans.

Afrique australe -Namibie au large de Swakopmund, amerissage d'un pélican

Cette étape rafraîchissante et gastronomique (dégustation d’huîtres à bord et restaurant de poissons à Swapokmund) est une très belle surprise. Elle apporte aussi le contre-point de tout le reste du voyage tout en restant dans le thème majeur de la nature et des animaux.

 

Retour vers Windhoek

Nous quittons la petite ville de Swakopmund pour rejoindre Windhoek

 

Afrique australe -Namibie, Windhoek, architecture coloniale allemande

Afrique australe -Namibie, Swapopmund chemin de fer

Nous retrouvons les paysages arides quasi désertiques sur la route de la capitale.

Afrique australe - Namibie, termitière

Afrique australe - Namibie, les 3 petits ...phacochères

Afrique australe - Namibie, Windhoek

Et c’est là que notre fille retrouve enfin sa valise!

 

En route vers le Kalahari au Botswana 

Nous laisserons Philipp à Windhoek. Cornélius va nous accompagner au Kalahari et nous conduira jusqu’à Maun au Botswana.

Afrique australe - Botswana, la cuisine au feu de bois

Il continue jusqu’au bout à nous régaler avec sa cuisine au feu de bois.

Nos photos 

Pour voir plus de photos de notre voyage-safari, vous pouvez cliquer ici

Vous trouverez les oiseaux ou les animaux dans les diaporamas par lieu mais aussi dans les diaporamas spécifiques pour les amateurs.

Nous avions acheté un livre en français sur les animaux d’Afrique très intéressant : Photo-guide des animaux d’Afrique dans la collection les photo-guide du naturaliste chez delachaux et niestlé

Nos accompagnateurs-guides s’expriment en anglais et nous ne pouvons pas tout noter au fil des jours.

Au retour, l’identification doit reprendre à partir des photos. Nous utilisons maintenant Seek by inaturalist (application à télécharger sur votre téléphone portable) qui reconnaît plantes et animaux soit instantanément, soit sur photos. Nous complétons ou vérifions sur wikipédia qui donne souvent des dénominations courantes, sur oiseaux.net et sur mammifères africains.org.

Il reste quelques manques ou imprécisions ; il y a peut-être des erreurs. Merci beaucoup de nous les signaler.

 

En savoir plus

Voir tous nos articles sur ce fabuleux voyage safari en Namibie, Botswana, Chutes du Zambèze.

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez en savoir plus, rêver encore un peu, découvrir d’autres belles images ou vous projetez pour un futur voyage, voici quelques liens utiles :

Etendues sauvages pour toutes vos destinations nature (nous sommes aussi partis au Costa Rica et à Madagascar avec eux)

site de tourisme de Namibie

lonely planet Namibie

le routard Namibie

un reportage de Echappées belles sur la Namibie

N’hésitez pas à nous poser des questions sur notre voyage

Vous pouvez les poser par mail ou dans les commentaires ci-dessous

Vous aussi avez découvert la Namibie ?

    • à quelle période de l’année ?
    • avez-vous organisé votre voyage seuls ?
    • quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
    • quels sont vos coups de coeur ?
    • vous avez d’autres conseils ou bons plans partager ?
    • vous avez quelques photos à partager ?

Faites-nous profiter de vos expériences et bons plans en commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

in ut Donec dolor dapibus id venenatis, nunc luctus facilisis